Les Résistants

entete article les Resistants ambiances VcommeSamedi

En plein Paris, un restaurant chargé d'histoire(s) dont la cuisine simple, savoureuse et généreuse sublime des produits sains et de saison.

 

Il y a un peu plus de deux semaines, en déambulant dans les rues du 10ème arrondissement, mon regard qui vagabondait sur les façades a été attiré par une devanture à l’angle des rues de Lancry et du Château d’eau.
Je me suis arrêtée, j’ai reculé de quelques pas, avancé de nouveau et poursuivi mon chemin, tout en longeant la vitrine contre laquelle s’appuyait une longue banquette et des coussins en lin lavé.
J’ai marqué un temps d’arrêt avant de finalement revenir sur mes pas.
Quelque chose m’avait intriguée et me retenait ici.article les Resistants vue sur la vitrine ambiances VcommeSamedi


Plus qu'un lieu...


Cédant à ma curiosité et écoutant mon intuition, j’ai commencé à détailler l’intérieur.

Avant de passer la porte d’une boutique ou d’un restaurant, j’aime me poser en observatrice extérieure et m’imprégner de ce que je vois et perçois derrière la vitre.

J’ai besoin de laisser les objets, le mobilier et les mises en scène venir à moi et se raconter.

Ce jour-là, j’ai été aussitôt happée par l’atmosphère enveloppante du lieu dont je venais de faire la découverte.

Plus qu’un lieu : une invitation à faire une pause, en plein cœur de Paris, dans un ailleurs hors du temps et des sentiers battus, et loin - très loin - de l’agitation urbaine.

article les Resistants salle du bas vue plongeante Ambiances VcommeSamediPlus qu'un nom...


Je me suis approchée de la haute porte d’entrée vitrée. Je me trouvais devant « les Résistants ». Et j'étais de plus en plus intriguée.

Un lieu ordinaire ne porterait pas un tel nom. Ce ne pouvait qu’être la signature d’un endroit hors du commun.

Sur une feuille blanche, quelques lignes au sujet des « Résistants » me confirmèrent mes premières impressions : je n’étais pas arrivée n’importe où.

L’hésitation n’avait plus lieu d’être : je devais pousser la porte et en savoir plus sur ce lieu au nom insolite et assurément chargé d’histoire(s) qu’il me tardait à présent de connaître.

Aussitôt la porte passée, le charme opéra.

Comme dans une maison de campagne


La part belle faite aux matériaux bruts et aux matières naturelles et le subtil mélange de pièces chinées et contemporaines composent un ensemble harmonieux, chaleureux et convivial - faisant presque oublier que l’on est en plein cœur de Paris.

La lumière qui inonde le lieu - même en ce jour où le ciel était bas - sublime l’immense salle au charme désuet. Meublée de sièges en osier, d’un comptoir ancien, de tables aux plateaux de marbre ou de terrazzo, d’une longue table haute en bois surplombée d’abats-jours surdimensionnés - et pour le moins surprenants - elle donne aussitôt le ton : simple et chaleureuse, elle recrée à Paris l’ambiance d’une maison de campagne dans laquelle on se sent chez soi - et infiniment bien.

Un superbe escalier en bois brut - dont la couleur miel contraste magnifiquement avec le mur foncé à la teinte indéfinissable et changeante selon la luminosité - mène à un étage que l’on ne peut s’empêcher d’espérer dans le même style authentique.

article les Resistants entree ambiances VcommeSamedi.jpgarticle les Resistants escalier 1 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants escalier 2 ambiances VcommeSamedi

article les Resistants salle du bas 9 ambiances VcommeSamediUn lieu, un lien


Ravie que le hasard ait mis sur mon chemin un lieu aussi surprenant et encore plus d’avoir osé y pénétrer, je me suis présentée afin de demander si l’on pouvait m’autoriser quelques prises de vue un autre jour.

C’était le milieu d’après-midi, l’heure du déjeuner était largement dépassée et je présumais que ce n’était pas forcément le moment opportun pour présenter ma requête. L’accueil qui m’a été fait était à la hauteur de l’endroit : simple, authentique et chaleureux.

J’ai avoué, en toute honnêteté, que c’était l’ambiance du lieu qui m’avait attirée ici - mais que j’en ignorais son existence et sa raison d’être quelques instants plus tôt. J’étais curieuse d’en savoir plus que ce que j’avais lu sur la devanture.

On m’expliqua alors qui étaient « les Résistants ». « Les Résistants » , c’est avant tout une aventure humaine : celle de trois amis d’enfance soucieux de créer un lien entre des producteurs et des citoyens gourmands.

Ce lien, c’est ce lieu incroyable qu’ils ont déniché et décoré avec autant d’authenticité qu’en était teintée leur démarche. Ici, tout est pensé dans les moindres détails. Le passé et la nature y sont omniprésents, s'y entremêlent avec subtilité, créant une atmosphère unique.

article les Resistants salle du bas 7 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du bas 4 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du bas 12 ambiances VcommeSamedi

Mobilier et vaisselle chinés y coulent des jours heureux, les murs et poteaux, laissés en l’état, portent les stigmates de leur passé, la végétation s’y prélasse, les sols - en bois au rez-de-chaussée, en carreaux de céramique cassés à l’étage - ont la couleur d’hier.article les Resistants salle du bas 2 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du bas 6 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du bas 8 ambiances VcommeSamedi

La quête de l'excellence gustative et qualitative


Un an et demi durant, les fondateurs des « Résistants » ont sillonné les routes de France, à la recherche des meilleurs produits : ceux qui conjuguent excellence gustative et respect de l’environnement. Ils ont ainsi découvert plus de 250 producteurs - des « Résistants » - dont ils ont pris le temps de comprendre les produits et les savoir-faire. Tisser des liens solides et durables avec eux est au cœur de leur démarche - et la garantie de pouvoir toujours offrir des produits exceptionnels, sains et de saison, à des prix abordables et en toute transparence.article les Resistants salle du haut 2 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du haut 3 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du haut 4 ambiances VcommeSamedi
Riches de toutes les rencontres qui ont jalonné leurs escapades, des échanges qui en sont nés et des connaissances pointues qu’ils ont acquises, ils écrivent et prolongent l’histoire des « Résistants », à leur façon : en régalant celles et ceux qui osent s’aventurer dans leur restaurant.
Ils ont à cœur de proposer, avec le sourire, une cuisine simple, savoureuse et généreuse qui sublime les trésors qu’ils proposent sur leur carte et est exempte de tout produit issu de l’industrie agro-alimentaire.

Ce jour-là, c’est donc une magnifique découverte que j’ai faite et c’est avec plaisir que j’y suis retournée quelques jours plus tard afin de pouvoir vous offrir ces quelques clichés. Je les espère empreints de la simplicité et de la convivialité qui habitent autant ce lieu hors du commun que le concept qui en est à l’origine.

Une carte chaque jour renouvelée


Après les prises de vues est venu le temps de la dégustation. 

La carte est renouvelée chaque jour : chez « les Résistants », les recettes sont pensées uniquement en fonction des arrivages et des saisons
Ce jour-là, je me suis laissée tenter par un velouté de courge butternut, noisettes. J’ai poursuivi avec du poisson - du pélamide - et sa garniture de betteraves et chou-fleur. L’amie qui déjeunait avec moi a dégusté du cochon Berkshire accompagné de carottes, pommes de terre rissolées et persil. On a terminé avec une tarte tatin et sa crème chantilly.

Ce fut un festival de couleurs et de saveurs, depuis l’entrée jusqu’au dessert.

article les Resistants entree du jour Ambiances VcommeSamediarticle les Resistants plats du jour Ambiances VcommeSamediarticle les Resistants dessert du jour Ambiances VcommeSamedi
Plaisir des yeux et papilles flattées : la cuisine engagée des « Résistants » a largement tenu ses promesses - et les a même dépassées. Conjuguant avec brio simplicité, générosité, transparence, excellence et originalité, les plats sont finalement bien plus que cela : ils sont des invitations à prendre et remonter le temps, à (re)découvrir et apprécier des saveurs et des textures, à se faire plaisir en dépensant peu.

article les Resistants salle du haut 5 ambiances VcommeSamediUne charte qualité exigeante

Au dos du menu, la charte qualité du restaurant dévoile tous les critères auxquels les producteurs doivent répondre pour pouvoir rejoindre l’équipe des « Résistants ».

On y lit que leur « minimum syndical » - ainsi qu’ils se plaisent à le nommer - ne transige sur presque aucun critère. Et en découvrant les critères additionnels - qui sont loin d’être optionnels - on est définitivement convaincus par la sincérité de la démarche. « Les Résistants » ne se contentent pas de nourrir des espoirs et d’avoir des convictions : ils leur donnent vie.

A côté de la charte qualité, quelques « Résistants » du jour sont mis à l’honneur. On apprend qui sont celles et ceux qui ont fourni les produits à partir desquels les recettes du jour ont été élaborées, ainsi que leurs méthodes et lieux de production. Et l’on comprend en quoi ce qu’ils proposent relève de l’excellence gustative et qualitative.


Histoire(s)


Ici, assurément, la transparence n’est pas qu’un vain mot : le client est totalement impliqué dans l’histoire du restaurant. J’écrirais même qu’il en écrit lui aussi une page puisqu’il contribue à valoriser - et pérenniser - un mode de consommation responsable et des méthodes de production respectueuses de l’homme et de l’environnement. Celui qui vient s’asseoir à la table des « Résistants » n’est pas qu’un consommateur : il est un « consommacteur ».
article les Resistants salle du haut 6 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du haut 7 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants salle du haut 9 ambiances VcommeSamedi

J’adore cette démarche derrière laquelle il y a une réelle et belle intention : placer l’humain au cœur de l’aventure. Sans conteste, cela donne à la consommation un tout autre sens. Et aux plats, une tout autre saveur.

Dans mon assiette, il y avait plus que des plats : il y avait des histoires.
Dans ce lieu insolite, il y avait plus que de belles mises en scène : il y avait des histoires.

Ces histoires, je ne peux que vous inviter à venir les écouter et les savourer à votre tour, en allant sur le site des Résistants ou en vous rendant aux 16/18 rue du Château d'eau dans le 10ème arrondissement (attention, il est fortement conseillé de réserver !).

article les Resistants salle du haut ambiances VcommeSamediarticle les Resistants details 7 ambiances VcommeSamediarticle les Resistants details 3 ambiances VcommeSamedi

J’aime l’idée de ces découvertes faites par hasard. Mais était-ce réellement un hasard que de m’être arrêtée devant ce restaurant au concept fort et si pleinement en accord avec mes convictions ?
Je ne le pense pas.
Alors je continuerai à pousser la porte de ces lieux qui m’appellent et m’invitent à y entrer.

Ambiances…

 

signature articles Severine plume VcommeSamedisignature article itinerances VcommeSamedi

 

 

 

 

 

Comments est propulsé par CComment

S'inscrire à ma newsletter

Les champs à renseigner sont obligatoires. A défaut, votre demande de rendez-vous ne sera pas prise en compte. Vous allez communiquer vos données à caractère personnel à des fins de réception de notre actualité et de nos offres. Le responsable de traitement est Madame Séverine BENVENISTE domiciliée au 112 avenue de Paris CS 60002 94306 Vincennes Cedex. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données à caractère personnel qui vous concernent, d’un droit à la limitation du traitement, d’un droit d’opposition, d’un droit à la portabilité de vos données et du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07. Pour en savoir plus sur vos droits et la gestion de vos données, cliquez-ici Politique de confidentialité.