Laurence Sourisseau

entete article Laurence Sourisseau photo Adrien Daste Confluences VcommeSamedi

Laurence est simplicité, sourire et partage. Toujours disponible pour les autres, elle mène ses vies avec brio et humilité.

 

On présente souvent Laurence en parlant du lieu auquel elle a su magnifiquement redonner vie : « L’Etablisienne ». Je n’ai pas envie de la réduire à cela. Non que je n’aime pas l’endroit. Loin de là ! J'adore ce lieu unique et chargé d’histoire que Laurence a su faire renaître d’une si belle façon. Mais non, définitivement non, je n’ai pas envie de réduire Laurence à « L’Etablisienne ». Car, aussi beau et magnifié par elle ce lieu soit-il, il n’est pas mon propos ici. En revanche, si vous souhaitez en pousser la porte, je ne peux que vous inviter à le découvrir en vous rendant au 88 boulevard de Picpus à Paris ou en lisant l'article que je lui ai consacré.

article Laurence Sourisseau a l etablisienne Confluences VcommeSamediAvant d’être une visionnaire qui est parvenue à créer et à développer un concept original auréolé d’un beau succès, Laurence est tout simplement une belle personne avec qui j’apprécie toujours autant d’échanger. Authentique, dotée d’un grand sens de l’humilité et d’une gentillesse hors-norme, elle sait se rendre disponible pour chacun, malgré une existence bien remplie ! Le succès de son entreprise ne l’a pas changée. Cela ne fait que trois ans que je la connais - nous sommes toutes deux membres du réseau d’accompagnement de femmes porteuses de projets ou entrepreneures, « Action’elles ». Mais dès ma première rencontre avec Laurence, j’ai été séduite par la belle personne qu’elle est et qu’elle est restée, qui a mené et mène toujours de front et avec le sourire ses multiples vies. Chaque moment passé auprès d’elle est teinté de simplicité, de douceur et d’honnêteté.

C’est donc admirative de sa personne et de son parcours que je suis allée la trouver pour lui soumettre mon questionnaire. Ses réponses sont à son image : authentiques - et uniques !

Merci Laurence pour ce moment d'échange placé sous le signe du partage, comme à chaque fois que je te vois. Ta personne et ton entreprise sont des modèles très inspirants !

Pour commencer, quelques mots pour te présenter... Laurence, qui es-tu ?

Je suis une femme parisienne. J’ai arrêté d’être l’Etablisienne, j’en suis dissociée, je ne suis plus l’Etablisienne.

Le moment de la journée que tu préfères

Il n’y en a pas, celui que je déteste le plus est celui où je dois sortir de mon lit.

Le jour de la semaine que tu affectionnes

Pareil, ils sont tous sur le même modèle.

article Laurence Sourisseau journee de travail ensoleillee Confluences VcommeSamediLa période de l’année que tu attends impatiemment

Je n’aime pas le mois de novembre. Ce que je préfère, c’est quand les jours sont plus longs, c’est agréable d’arriver au travail et de rentrer quand il fait jour.

Le matin au réveil, tu es...

égale aux autres moments de la journée.

Ce que tu aimes en toi

La capacité de pouvoir passer du coq à l’âne, le fait de ne pas savoir ni vouloir anticiper, le refus de me projeter.

Ce que les autres apprécient chez toi

Je suis une grande facilitatrice, je dirais ma gentillesse, ma patience.

Ce que tu aimerais changer en toi

Ma gentillesse, parce que c’est à mes dépens, je suis trop gentille.

Ton péché mignon ?

Marcher dans Paris sans but, ou en ville. A la campagne, ce n’est pas pareil. Jaime beaucoup toutes les villes, j’aime découvrir en marchant.

Ce qui est le plus précieux pour toi 

Ma liberté.

Ce que tu détestes par-dessus tout chez les autres 

La méchanceté gratuite.

article Laurence Sourisseau promenade en ville Confluences VcommeSamediLa vie, pour toi, c’est...

Respirer.

Ta définition du bonheur 

La légèreté, la simplicité, apprécier ce qu’on a.

Ta devise ?

« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. »

Si tu le pouvais, tu passerais tes journées à...

Traîner.

Si tu ne devais conserver qu’un seul des cinq sens, ce serait...

la vue car je suis claustrophobe, ma grosse angoisse est d’être dans le noir.

Le don que tu aimerais posséder

L'ubiquité.

De quelle façon te ressources-tu ?

En partant seule dans une ville, en prenant le train, je me sens alors vraiment dans une bulle, regarder le paysage défiler sans rien faire.

Ce que tu aimerais changer dans le monde

La méchanceté.

Si tu étais un objet, tu serais...

Un wagon, une locomotive même, je pense souvent à James West dans « Les mystères de l’Ouest ».

Ta couleur préférée 

Turquoise mais plus je vieillis, moins il y a de bleu dedans et plus il y a de vert.

Et pour finir, en vrac, des mots ou expressions que tu aimes, pour ce qu'ils évoquent, pour leur sonorité ou pour une tout autre raison...

Nuage, bleu, ciel, aqua.

Les photos de Laurence ont été prises par Adrien Daste.

signature articles Severine plume VcommeSamedi

et Laurencesignature article confluences VcommeSamedi

 

 

Comments est propulsé par CComment

S'inscrire à ma newsletter

Les champs à renseigner sont obligatoires. A défaut, votre demande de rendez-vous ne sera pas prise en compte. Vous allez communiquer vos données à caractère personnel à des fins de réception de notre actualité et de nos offres. Le responsable de traitement est Madame Séverine BENVENISTE domiciliée au 112 avenue de Paris CS 60002 94306 Vincennes Cedex. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données à caractère personnel qui vous concernent, d’un droit à la limitation du traitement, d’un droit d’opposition, d’un droit à la portabilité de vos données et du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07. Pour en savoir plus sur vos droits et la gestion de vos données, cliquez-ici Politique de confidentialité.