L'Etablisienne

entete article l Etablisienne la piece principale Ambiances VcommeSamedi

En plein Paris, un lieu unique et chargé d'histoire(s) dédié au faire soi-même, au meuble, à l'objet et au partage.

 

J’ai découvert l’Etablisienne en même temps que sa généreuse et talentueuse créatrice, Laurence Sourisseau - dont je parle ici  - il y a trois ans. Je connaissais le concept depuis peu - et j’y avais adhéré aussitôt ! Mais c’est à l’occasion d’une réunion que l’association Action’elles, dont nous sommes membres toutes les deux, avait organisée, que j’ai pu plonger dans l’univers si particulier de l’Etablisienne.

article l Etablisienne devanture d origine Ambiances VcommeSamedi

Un lieu unique et chargé d'histoire(s)


En arrivant devant la façade de briques du 88 boulevard de Picpus, je ne m’attendais pas à y trouver une ancienne enseigne noire aux lettres dorées d'une entreprise de plomberie-couverture : le ton était donné… et j’adorais cela !
Moi qui ai toujours été attirée par les lieux et objets marqués par le temps - ainsi que je l’explique dans cet article - je jubilais à l'idée de découvrir un nouvel endroit chargé d’histoire(s).

Une fois franchie la haute porte de bois, la surprise avait continué de faire son effet : le hall d’accueil débordait de meubles et bibelots à vendre. Mon œil toujours aux aguets avait d’ailleurs repéré quelques jolies pièces vintage de mobilier avec lesquelles je me serais bien vue repartir…

L’endroit semblait avoir été figé au siècle dernier : le moins que l’on puisse dire, c’est que l’âme du lieu avait été magnifiquement conservée - malgré une rénovation soignée de l’électricité et de la plomberie - et c’est ce qui lui conférait son charme si particulier.

Les murs décrépis, les sols et la verrière d’origine plantaient dès l’entrée un décor qui invitait à se poser et à regarder. Mes yeux allaient du sol au plafond, vagabondaient sur les murs et s'arrêtaient sur des détails qui signaient un lieu décidément à part.

article l Etablisienne entree vue sur l exterieur Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne couloir de l entree vue sur la piece principale Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne face l entree la descente d escalier vers le sous sol Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne mise en scene dans l entree Ambiances VcommeSamedi

Des espaces dédiés au faire soi-même et au partage


Laurence était là, assise à son bureau dans un recoin meublé et aménagé lui aussi avec du mobilier vintage. Je m'étais de nouveau arrêtée sur quelques détails et m'y étais attardée de longues minutes. Tout semblait parfaitement pensé et à la fois posé comme si cela avait toujours été ainsi. Chaque meuble, chaque cadre, chaque bibelot et chaque luminaire m'avaient donné le sentiment qu'ils étaient là depuis toujours.

article l Etablisienne autre mise en scene murale Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne Laurence dans le bureau Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne coin boissons Ambiances VcommeSamedi
article l Etablisienne affichage ancien magasin Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne verriere et mise en scene murale Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne affichage d origine Ambiances VcommeSamedi

Avec le sourire - comment pourrait-il en être autrement avec Laurence ? - elle m’avait fait entrer dans la pièce principale du rez-de-chaussée. Je m'étais arrêtée sur le seuil de la majestueuse porte vitrée et, les yeux écarquillés, j’avais découvert un vaste atelier haut de plafond et inondé de lumière.

article l Etablisienne etablis de la piece principale Ambiances VcommeSamedi
Ce n'était ni plus ni moins que l’atelier dont tous les bricoleurs rêvent.

Un immense établi en bois brut jonché d’outils trônait en son centre.

Un premier meuble de métier à tiroirs en bois massif recouvert d'un plateau en zinc, entouré de tabourets au piètement métallique et à l'assise en bois, investissait majestueusement l'espace.

Le long des murs, des meubles de métier à tiroirs ou vitrés, un ancien vestiaire et des casiers de bois dissimulaient toutes sortes de matériaux, fournitures, peintures et patines qui ne demandaient qu'à être maniés.

Des carcasses d’abat-jours étaient suspendues un peu partout.

Dans un angle, des sièges attendaient d’être restaurés.

Sur le dernier pan de mur, des étagères croulaient sous les planches de bois ou de carton…

Je ne savais plus où donner de la tête, emportée dans un ailleurs d’un autre temps. Pour autant, l’endroit jouait également la carte de la modernité avec des équipements et outillages des plus pointus. C’est là la force et la spécificité de ce lieu où l’on se sent de suite bien. La façon dont il parvient à conjuguer passé et présent et à faire cohabiter harmonie et éclectisme favorise la créativité sous toutes ses formes.

article l Etablisienne detail meuble de metier a tiroirs de la piece principale Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne gros plan sur le placard ancien Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne detail mural piece principale Ambiances VcommeSamedi
article l Etablisienne la piece principale detail de meubles de metier Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne detail meuble de metier a tiroirs et vitre de la piece principale Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne la piece principale placard ancien meuble de metier Ambiances VcommeSamedi

J’avais poursuivi ma visite en pénétrant dans la pièce attenante, un petit salon meublé de bric et de broc et aménagé comme une bibliothèque dans un esprit boudoir : c’était là qu’allait avoir lieu notre réunion. La présence sur les rayonnages de nombreux ouvrages et magazines traitant de bricolage, de design, d’architecture ou de décoration a donné son nom d’Id-thèque à cet espace au charme désuet où tout est en dépôt-vente - depuis les sièges jusqu’aux tables en passant par les luminaires et les bibelots.

article l Etablisienne la piece principale vue sur le petit salon Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne le petit salon Ambiances VcommeSamedi

Laurence m’avait ensuite conduite au sous-sol dédié aux travaux de gros-œuvre. « Ici, c’est le bruit et la poussière ! » m’avait-elle annoncé avec humour avant de surenchérir : « Plus on monte, plus c’est propre ! ».

article l Etablisienne descente d escalier Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne porte bouteilles Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne escalier etageres a livres en bois de palette Ambiances VcommeSamedi

Depuis l’an passé, le troisième niveau de l’Etablisienne, accessible par un escalier ou un ascenseur destiné aux personnes à mobilité réduite, a ouvert ses portes à celles et ceux - étudiant.e.s et entrepreneur.e.s - qui ont besoin d’un poste de travail ou d’une salle de réunion. Meublé de façon efficace et astucieuse, équipé de toute la technologie nécessaire, l’espace de coworking bénéficie d’une clarté et d'une ambiance extrêmement propices à la concentration et aux échanges.

article l Etablisienne espace de coworking autre vue Ambiances VcommeSamedi

Un concept fort et original


L’Etablisienne, c’est donc un lieu complet.

Un lieu unique par son histoire - que Laurence a su si magnifiquement préserver et valoriser.
Un lieu unique par sa nouvelle vocation - que Laurence a su si judicieusement définir en comblant un besoin prégnant.

Cet atelier partagé en libre-service dédié au faire soi-même, à l’objet et au meuble, est incontestablement l’endroit idéal pour laisser libre cours à son imagination, fabriquer, restaurer, personnaliser, apprendre, essayer, découvrir, se perfectionner, se documenter, puiser des idées, se détendre ou encore dénicher des objets d’occasion.
L’espace de coworking récemment créé a complété une offre déjà riche en favorisant encore plus la synergie entre les personnes présentes.

Ouvert 7 jours sur 7, destiné aux particuliers comme aux professionnels, il est le symbole même du partage.
Que votre besoin soit ponctuel ou qu’il s’inscrive dans la durée, que vous soyez un bricoleur averti ou du dimanche, que vous soyez passionné ou juste intrigué par le faire soi-même, que vous ayez besoin de vous livrer à une activité manuelle ou de vous ressourcer auprès d’autrui, vous êtes au bon endroit !

article l Etablisienne cadre ancien et reglement Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne espace de coworking Ambiances VcommeSamediarticle l Etablisienne detail espace de coworking Ambiances VcommeSamedi

A l’Etablisienne, vous pourrez tout à loisir louer à l’heure établi, outils ou espace de travail, et bénéficier de stages techniques ou créatifs dispensés par des professionnels sur des thématiques et supports variés.

article l Etablisienne panneau de presentation Ambiances VcommeSamedi
Le bois, le carton, la vannerie ou la tapisserie n’auront plus de secret pour vous ! Que vous soyez bricoleur en herbe, étudiant en design, créateur, particulier curieux de vous initier à une technique particulière ou encore porteur d’un projet entrepreneurial, vous trouverez assurément votre bonheur à l’Etablisienne. Et toujours un accueil chaleureux et une oreille attentive. Espaces, outils, savoir-faire et conseils y sont à portée de main - et de tous.

L’Etablisienne, ce n’est rien d’autre que le paradis pour les Parisiens en manque de place, en quête du faire soi-même et du partage, en attente de conseils et d’inspirations.

Histoire(s)


Vous l’aurez compris, je suis définitivement conquise par l’Etablisienne où je me rends régulièrement et qui m’inspire tellement. J’y retrouve toujours avec plaisir cette ambiance et cette odeur si particulières propres aux lieux chargés d’histoires qui racontent et apportent tant.

Je ne peux que vous inviter à raconter un pan de la vôtre en passant la porte du 88 boulevard de Picpus dans le 12ème arrondissement de Paris - je peux vous assurer que vous y serez toujours le bienvenu et accueilli(e) avec le sourire ! - ou en visitant le site qui en présente si bien le concept et risque fort de vous donner des envies !

signature articles Severine plume VcommeSamedisignature article itinerances VcommeSamedi

 

 

 

 

 

Comments est propulsé par CComment

S'inscrire à ma newsletter

Les champs à renseigner sont obligatoires. A défaut, votre demande d'abonnement ne sera pas prise en compte. Vous allez communiquer vos données à caractère personnel à des fins de réception de notre actualité et de nos offres. Le responsable de traitement est Madame Séverine BENVENISTE domiciliée au 112 avenue de Paris CS 60002 94306 Vincennes Cedex. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement des données à caractère personnel qui vous concernent, d’un droit à la limitation du traitement, d’un droit d’opposition, d’un droit à la portabilité de vos données et du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Vous disposez également du droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL à l’adresse suivante : 3 Place de Fontenoy - TSA 80715 - 75334 PARIS CEDEX 07. Pour en savoir plus sur vos droits et la gestion de vos données, cliquez-ici Politique de confidentialité.